+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Le Montparnasse des Années Folles !

L’exposition universelle de 1889 et la riche vie artistique de Montmartre, attirent de nombreux artistes qui choisissent Montparnasse plus proche du centre que la butte. PICASSO y emménage parmi les premiers. Quartier encore relativement en friche, leur offre des ateliers à des loyers modiques et un environnement de cafés bon marché qui facilite la sociabilité, l’émulation et l’entraide. Les Montparnos instaurent rapidement une atmosphère créative et libertaire et attirent des commanditaires à la recherche de nouveaux talents. Venus rencontrer cette communauté artistique qui mène une existence de saltimbanques et qui a de grosses difficultés financières, des amateurs fortunés, surtout originaires des États-Unis comme Gertrude STEIN, Peggy GUGGENHEIM, … avec l’aide de critiques comme James JOYCE, Ernest HEMINGWAY, deviennent commanditaires. Les cafés, bars et bistrots sont des lieux de rencontre où les artistes viennent rejoindre leurs homologues et négocier. La vie nocturne est également passée dans la légende, comme les nuits chaudes du Bar Dingo au 10 rue Delambre. La rue de la Gaîté était celle des théâtres et du music-hall, autour de Bobino. Sur leurs scènes, les grands du jour, Damia, Kiki, Mayol et Georgius, utilisant leurs seul nom comme c’était la mode, chantent et se produisent devant des salles pleines.

Notre conseil : Prolongez votre visite guidée par un déjeuner ou un dîner dans un lieu emblématique fréquenté par ces artistes !

Groupe, Comités d’entreprise, associations, … Vous souhaitez une proposition sur mesure ?
Nous vous accompagnons dans l’organisation de votre projet.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Montparnasse des Années Folles !”