+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Visite guidée, Paris et la Révolution française.

Lors de cette visite guidée à Paris, votre conférencier (ière) vous donnera les clés essentielles pour comprendre les enjeux de cette Révolution Française. C’est au jardin des Tuileries que débutera votre balade historique à Paris.
Dès l’annonce de l’ouverture des états généraux, le souhait de changer la Nation émanait de tous les milieux. Et on appréhendait avec anxiété ou enthousiasme cet instant. Déjà, un fort élan politique parcourait le pays, Louis XVI et Necker étaient inquiets.

 

Une balade au départ du jardin des Tuileries vers le Palais Royal

 

En passant devant le carrousel du Louvre, vers le Palais Royal, retrouvez Camille Desmoulins. Voyagez dans le temps et revivez des instants de cette Révolution Française. Camille Desmoulins appelle la foule des promeneurs à prendre les armes contre le gouvernement du roi. Dans les rues de Paris et dans le jardin du Palais-Royal de nombreuses manifestations ont lieu. Les parisiens portent les bustes de Jacques Necker et de Philippe d’Orléans en tête des cortèges.

En continuant votre visite guidée à Paris, sur les traces de la Révolution française, vous passerez devant la Conciergerie.

La Conciergerie a été la Prison révolutionnaire où Marie-Antoinette séjourne du 2 août au 16 octobre 1793. La Reine est tout d’abord emprisonnée au Temple avec le roi, le dauphin et sa sœur Marie-Thérèse-Charlotte. Après l’exécution de Louis XVI, les membres de la famille royale restent au Temple pendant plusieurs mois. Puis, le 1er juillet 1793, on sépare le dauphin de sa famille.

La Convention aux mains des Montagnards, vote le 1er août 1793, le renvoi de la reine devant le Tribunal révolutionnaire. Le lendemain, Marie-Antoinette est transférée à la Conciergerie, lieu de détention des accusés. Elle comparaîtra devant le Tribunal révolutionnaire.

Cette visite guidée à Paris se prolonge par l’Hôtel de ville où votre conférencière évoquera l’histoire de la Bastille.

 

Les électeurs de la ville de Paris en réunion à l’Hôtel de ville envoient une délégation au gouverneur de la Bastille, avec pour mission de demander la distribution de la poudre et des balles aux parisiens qui devront former une « milice bourgeoise ». Cette délégation échoue.

Plusieurs autres tentatives formées d’autres délégations pour armer les émeutiers suivront mais n’aboutiront pas. De la sorte qu’il faudra compter sur les Gardes Françaises qui se présentent avec cinq canons provenant des Invalides pour que la garnison de la Bastille rende les armes et que la Bastille soit aux mains des émeutiers.

Groupe, Comité Social d’entreprise, association, …
Vous souhaitez un abonnement sur mesure ? 

Envie de découvrir le monde ??

Laissez-vous guider,
inscrivez-vous à notre newsletter !






Votre inscription a bien été prise en compte !