+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Chaque année, plusieurs centaines de dessinateurs venus du monde entier se donnent rendez-vous fin septembre à Saint-Just-le-Martel près de Limoges, pour le Salon International de la Caricature, du Dessin de Presse et de l’Humour. Le festival invite les artistes à s’exprimer et rencontrer leur public à travers débats et dédicaces, et rassemble des expositions de croquis, simplement divertissants comme volontairement impertinents. Pour cette 38e édition, du 28 septembre au 6 octobre 2019, l’accent est mis sur les œuvres du caricaturiste anglais Steve Bell ainsi que sur l’exposition en hommage à Gérard Vandenbroucke. Calliopée vous fait découvrir ce riche salon au cours d’une visite guidée.

Au début de l’automne, Saint-Just-le-Martel, petit village au cœur du Limousin, s’anime d’une atmosphère créative et ludique. Le Salon de la caricature et de l’humour attire des amateurs de toutes nationalités venus rire et réfléchir devant des dessins contemporains, des rétrospectives d’une grande richesse, et des découvertes singulières. Alors qu’il s’agissait à l’origine d’une initiative éphémère locale, le Salon est aujourd’hui devenu une référence internationale dans les domaines de l’humour graphique et du dessin éditorial. Le succès du festival est tel qu’il a rendu possible, au début des années 2010, l’édification d’un Centre permanent du dessin de presse, unique en France. « L’espace Loup » est effectivement devenu le bâtiment phare de la commune de Saint-Just-le-Martel, avec ses vaches sur le toit, hébergeant des expositions thématiques tout au long de l’année.

Pour l’édition 2019, le Conseil Départemental de la Haute-Vienne accueille une exposition personnelle majeure retraçant 40 années de dessins politiques réalisés par l’anglais Steve Bell. Ce dessinateur est surtout connu pour ses caricatures qui accompagnent les grands sujets d’actualité dans le journal The Guardian depuis 1981. Il possède également sa rubrique quotidienne de bande-dessinée politique intitulée If… . Son style grotesque et engagé reçoit des critiques élogieuses mais a également suscité des controverses.

Le festival rend également hommage à Gérard Vandenbroucke, l’ancien maire de Saint-Just-le-Martel de 1989 à 2014, décédé en février 2019. En effet, l’homme politique a contribué au développement et au succès du salon du dessin de presse et d’humour. Il étudiait avec beaucoup d’intérêt et de tolérance les propositions des dessinateurs français et étrangers. Gérard Vandenbroucke a accueilli à plusieurs reprises Cabu, Wolinski, Loup, Plantu, ou encore Pétillon, dont certains étaient devenus de vrais amis.

Enfin, l’artiste Devo est également à l’honneur cet automne, avec son exposition de dessins « Les Illustrés de la Nouvelle-Aquitaine ». Le défi consiste dans le fait de rassembler les différentes personnalités historiques, sportives, artistiques ou politiques qui, des plus connues aux plus discrètes, donnent un visage multiple à la Nouvelle-Aquitaine. Les dessins de Devo sont ingénieux et ludiques, et invitent à deviner qui se cache derrière les caricatures à l’aide de quelques indices.