+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Chaque hiver, l’Abbaye Royale de Fontevraud revisite Noël de manière contemporaine et touchante. Cet ensemble patrimonial d’exception accueille des artistes en résidence qui investissent ensuite ses murs, ses volumes, ses jardins durant tout le mois de décembre. Calliopée vous offre un aperçu de l’édition 2019. Une visite guidée à ne pas manquer !

L’Abbaye Royale de Fontevraud, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, fut fondée au début du XIIe siècle au cœur de l’Anjou. Deux monastères subsistent encore, sur les quatre d’origine. Équipée de dispositifs technologiques innovants, cette pieuse bâtisse abrite aujourd’hui un centre d’art contemporain, un hôtel design et une table étoilée, le tout orchestré par une politique de développement durable.

Dans le cadre du rendez-vous « Noël à Fontevraud », sculpteurs, designers, illustrateurs, musiciens et comédiens se voient confier un espace majeur du monastère pour créer ensemble un parcours pluri-sensoriel. Enfants et adultes vivent un Noël festif dans l’abbaye entièrement scénographiée par les artistes. La grande cité monastique accueillera cette année les œuvres de l’orfèvre Goudji dans le cadre de l’exposition L’Espérance. A partir du 30 novembre 2019, une Nativité d’argent créée par l’artiste géorgien prendra place dans ce lieu d’histoire sans équivalent, entourée des gisants d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri Plantagenêt.

Goudji est l’orfèvre contemporain de l’émotion et de la sensibilité, vous le découvirez lors d’une visite guidée. Né en Géorgie en 1941, il s’essaye très jeune au travail des métaux et du bois. En 1959, il entre à l’Académie des Beaux-Arts de Tbilissi, en section sculpture, car les formes et le travail du volume le fascinent. Marié à une Française, Katherine Barsacq, il s’établit en France en janvier 1974. C’est à Paris qu’il laisse libre cours à sa créativité. Il se passionne pour l’art paléochrétien, l’art roman et l’art gothique. Goudji a la particularité de créer des objets liturgiques, de réaliser des Maîtres-Autels et de réaménager des sanctuaires. Il a consacré son art à la création de mobiliers religieux pour de nombreuses cathédrales, abbayes et églises françaises. Ses premières pièces trônent dans la cathédrale de Chartres, commandées il y a plus de 25 ans. Dans son atelier parisien mais aussi dans sa demeure du Loir-et-Cher et son refuge en Bretagne, Goudji continuent de créer des œuvres uniques, civiles ou religieuses. Chacune naît de ses propres mains, d’une simple feuille de métal, principalement l’argent, martelée. 

.