+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Strasbourg est une ville frontière, historiquement disputée par la France et l’Allemagne. Elle est annexée au royaume de France à la fin du XVIIe siècle, suite à la défaite du Saint Empire face à Louis XIV. Strasbourg a été marquée par les différentes administrations germaniques et françaises. Son histoire, riche et tourmentée, a laissé un patrimoine architectural remarquable que Calliopée vous propose de découvrir lors d’un voyage culturel.

Le quartier de La Petite France, classé Patrimoine Mondial de l’Unesco, est l’un des mieux conservés du vieux Strasbourg. Depuis les quais longeant les canaux de navigation, les promeneurs bénéficient d’un panorama romantique sur les façades médiévales des anciennes demeures de pêcheurs. Totalement détruit durant la Seconde Guerre mondiale, Strasbourg a engagé après-guerre une politique de reconstruction de ce quartier pittoresque. Si aujourd’hui La Petite France est courue et appréciée, cela n’a pas toujours été le cas. En raison de sa proximité avec la rivière l’Ill, les tanneurs y lavaient les peaux dans la rivière. Dans le prolongement de ce quartier, la zone des Ponts Couverts est une enfilade de ponts dominés par des tours du XIVe siècle, vestiges des anciens remparts de la ville.

La cathédrale, chef d’œuvre de l’art gothique, est le monument emblématique de Strasbourg. La volonté de rayonner sur l’Europe chrétienne du Moyen Âge impulse la construction de ce puissant symbole. La cathédrale de Strasbourg impressionne par ses proportions. Nichée entre les Vosges et la Forêt Noire et avec ses 4 millions de visiteurs par an, elle est la cathédrale la plus visitée de France après Notre-Dame de Paris.

A une cinquantaine de kilomètres au sud de Strasbourg, le château du Haut-Koenigsbourg est l’un des plus visités d’Alsace. Ce monument d’exception plonge le visiteur dans l’univers fascinant du Moyen-Age. Il est remarquable par son architecture : portes monumentales, escalier en colimaçon, pont-levis, donjons et canons. Ce château a d’ailleurs servi de décor pour le film La Grande Illusion de Jean Renoir, mais aussi Les aventures d’Arsène Lupin de Jacques Becker.

Enfin, l’Abbaye de Hohenbourg est située sur le Mont Sainte-Odile, éminence vosgien qui culmine à 764 m de hauteur et qui domine la plaine d’Alsace. Le couvent de Hohenbourg, construit en 720, connut un essor exceptionnel au cours de la moitié du XIIème siècle. Aujourd’hui, l’abbaye du Mont Saint Odile est un lieu de pèlerinage.