+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

C’est dans la nuit du 27 au 28 mars, que le passage à l’heure d’été aura lieu. Pour nous le rappeler, à travers cette visite guidée, levons le nez vers :

1- L’horloge de la Cité, première horloge publique, sur la tour de l’Horloge du Palais de la cité. En 1370, Charles V impose le pouvoir de la monarchie face à celui de l’église en utilisant les horloges, car jusqu’à cette date, les parisiens ne se fiaient qu’aux heures de l’église. Il offre donc aux parisiens, la première horloge publique. Sous le cadran, est inscrit : « Machina quae bis sex tam juste dividit horas justitiam servare monet legesque tueri« , qui en bon français signifie « cette machine qui divise si justement les douze heures, nous avertit qu’il faut observer la justice et sauvegarder les lois« .

2- L’horloge de l’Hôtel de ville, qui trône au milieu de l’édifice est encadrée par deux statues d’Ernest Eugène Hiolle. L’une représente le travail et l’autre l’Instruction, en conformité avec les valeurs républicaines que l’on retrouve sur l’ensemble de l’édifice. Son cadran a miraculeusement survécu à l’incendie de la Commune, pendant la semaine sanglante.

3- L’horloge du Musée d’Orsay, le seul vestige nous rappelle qu’avant d’être un musée, ce grand hall était une gare inaugurée en 1900 à l’exposition universelle. Ce musée concentre la plus importante collection de peintures impressionnistes et postimpressionniste au monde. On peut y voir des chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture, comme Le Déjeuner sur l’herbe et l’Olympia d’Édouard Manet, une épreuve de La Petite Danseuse de quatorze ans de Degas ou encore L’Origine du monde de Courbet, 

4- L’horloge de la gare de Lyon, la tour de l’horloge date du début du XXe siècle et fut imaginée par Paul Garnier (pas Charles), un homme politique français. Sur les quatre faces, le cadran de plus de six mètres de diamètre est orné de chiffres romains en laiton peints à la main.

5- Les horloges de la gare Saint-Lazare réalisées par Arman, plasticien franco-américain, en 1985. Cette accumulation d’horloges, « l’heure de tous » a été commandée par l’état, pour décorer le parvis de la gare. Les aiguilles pointent vers des heures différentes et représentent le temps qui file à toute vitesse.

Envie de découvrir le monde ??

Laissez-vous guider,
inscrivez-vous à notre newsletter !






Votre inscription a bien été prise en compte !