+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Le galeriste Christian Berst est passionné par les créations d’art brut les plus invraisemblables qui émergent dans la plus absolue liberté. C’est pourquoi il présente, du 26 janvier au 2 mars 2019, l’œuvre d’Eric Benetto, un artiste hors circuit, dans une exposition riche de ses compositions radiographiques.

L’art brut peut se définir comme l’ensemble des œuvres produites hors des sentiers battus par des personnalités vivant dans l’altérité mentale ou sociale, et cherchant la plupart du temps pour leur propre usage, à matérialiser leur mythologie individuelle. Il y a aussi une forme d’émancipation, qu’elle soit subie ou volontaire, des canons académiques dominants. L’artiste d’art brut se situe hors du système de l’art, avec la volonté de créer mais sans nécessairement le souhait de s’inscrire dans un champ artistique.

La galerie Christian Berst, située dans un espace de 200m² dans le Marais, est la galerie parisienne spécialisée dans l’art brut. Avec sept expositions par an, elle contribue par une visite guidée à faire découvrir au public français de nombreux artistes d’Art bruts, des « classiques » déjà consacrés par les musées et les collections mais surtout des découvertes contemporaines.

La galerie met actuellement à l’honneur Eric Benetto, dans l’exposition In excelcis. Eric Benneto est un artiste d’art brut, né en 1972 à La Roche-sur-Yon. Ayant beaucoup voyagé, notamment en Inde, il s’est essayé aux voies spirituelles les plus ardues comme les rigueurs de la vie monastique ou les pratiques ascétiques orthodoxes. Eric Benetto pratique la méditation, et s’inspire de l’œuvre médiumnique d’Augustin Lesage. Il comprend rapidement que seul l’art pourra donner forme à ses visions. Alors qu’il enchainait les métiers les plus divers, c’est lors d’un emploi à l’hôpital qu’il découvre les potentialités des radiographies et des clichés IRM. Pour lui, ils sont à la fois transparence et ténèbres en quête de lumière.

Eric Benetto créé alors des assemblages radiographiques, avec des motifs redessinés à l’encre de Chine et une constellation de négatifs de photos de famille. L’artiste a vécu une partie de sa vie reclus dans une communauté religieuse près de Lyon. Ses compositions sont justement des œuvres au mysticisme exacerbé, où la quête du divin s’accompagne d’un cheminement mémoriel à l’image d’un journal intime. Les organes, affranchis de leur condition, sont comme réinventés, poétisés, sublimés. Eric Benetto convoque la lumière pour révéler le mystère de ses compositions.

Envie de découvrir le monde ??

Laissez-vous guider,
inscrivez-vous à notre newsletter !






Votre inscription a bien été prise en compte !