+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

La Petite Galerie du musée du Louvre propose une exposition de planches de bande-dessinée autour de l’archéologie de 26 septembre 2018 au 1er juillet 2019, intitulée L’Archéologie en Bulles. La Petite Galerie est l’espace d’éducation artistique et culturelle du Louvre. Chaque année, une exposition y est construite en mêlant un art et une thématique historique. Actuellement, les visiteurs peuvent partir à la découverte d’une centaine d’œuvres et objets d’archéologie et son appropriation dans l’art de la bande-dessinée.

La première salle analyse l’émergence de la figure de l’archéologue et ses missions d’études. Les planches de bande dessinée le représentent sous des personnalités de reporter ou d’aventurier. L’espace suivant est consacré aux trésors archéologues qui ponctuent le parcours du professionnel sur le terrain : pièces d’orfèvrerie, objets sacrés, sceaux-cylindres… La BD met en scène les moments de ces découvertes, en montrant ses héros en quête de trésors ou de civilisation disparues. La salle intitulée « classer pour comprendre » présente l’archéologue qui répertorie, classe, compare les œuvres trouvées lors de fouilles. Le dessinateur de BD compose aussi sur une planche sa propre typologie d’objets. La dernière étape de l’exposition, « Interpréter et rêver et Quand la bande dessinée imagine », montre comment le 9e art s’approprie les sites archéologiques ou les personnalités historiques, et transfigure le plus souvent le réel qui devient fiction.

L’exposition crée donc un pont entre le public et les œuvres du musée par le biais d’un art plus familier. Le visiteur apprend à regarder les reliques, à les comprendre grâce aux dessins qui les entourent. L’exposition met en évidence le fait que l’archéologue et l’auteur de bande dessinée partagent le même carnet de croquis et dessinent. Les chercheurs ont donc aussi leur part d’artistes. Mais la bande dessinée a l’avantage de se libérer de la réalité scientifique et interprète. Elle devient une autre voie pour exprimer l’Histoire. Avec une scénographie simple, cette exposition est adaptée à tous, surtout aux enfants passionnés de bande dessinée et moins connaisseurs d’archéologie.

Pour découvrir cette exposition, il est opportun de s’y rendre un vendredi soir, lorsque le Louvre programme l’événement intitulé « les Jeunes ont la Parole ». En effet, lors de plusieurs nocturnes au cours de l’année, des étudiants investissent le musée et présentent les œuvres lors de médiations originales et participatives. Au sein de la Petite Galerie, les étudiants vous inviteront, lors d’une visite guidée, à vous mettre dans la peau de l’archéologue, ou vous feront rencontrer héros de BD et personnages antiques lors de saynètes théâtrales improvisées. Suivez les conseils de Calliopée avec ces visites guidées hors du commun.