+33 (0)1 58 83 53 24 Contact

Haut-lieu du romantisme traversé par la rivière Neckar, Heidelberg est la plus charmante des cités allemandes. Elle est connue comme l’une des rares villes épargnées par les raids aériens qui ont dévasté la plupart des cibles visées par les alliés entre 1943 et 1945. L’ensemble harmonieux que forment le château, la vieille ville et les collines a inspiré poètes et artistes du XIXe siècle et continue de fasciner les millions de visiteurs qui découvrent cette pépite chaque année. Calliopée vous invite à un voyage culturel vers la belle Heidelberg.

La ville surprend d’abord par sa situation tout en longueur sur les rives du Neckar. Une promenade matinale permet de profiter du calme des berges nord et de contempler les fiers manoirs qui surplombent le fleuve. Empruntez le majestueux Alte Brücke (le Vieux Pont) qui enjambe le fleuve pour rejoindre le centre historique. La porte du pont, qui faisait partie des anciens remparts de la ville, est restée intacte depuis l’époque médiévale.

La vieille ville a conservé tout son charme ancien. Elle s’articule autour de la Hauptstraße (rue principale), animée par de nombreuses boutiques aux devantures bariolées et des tavernes typiques aux enseignes accueillantes. Fin décembre, les petites places accueillent des marchés de Noël où se mêlent les parfums du glühwein (vin chaud) et l’odeur salée des bretzels. Levez le nez et contemplez les impressionnantes ruines du château de Heidelberg, dominant la vallée. Son architecture, associant vestiges médiévaux, style gothique et ornements Renaissance, vous ravira. Et de là-haut, la vue sur la ville est splendide.

Les massifs forestiers qui entourent Heidelberg font le bonheur des randonneurs. Située sur la rive opposée à celle du centre-ville, le Philosopherweg ou Chemin des Philosophes, à flanc de colline, offre un magnifique point de vue sur les façades typiquement allemandes et constitue le point de départ de nombreux sentiers pédestres. Rien de plus agréable que de s’enfoncer dans la forêt à l’automne, lorsque les feuilles mortes tapissent les sols et que la montagne est silencieuse. En fin d’après-midi, les couleurs orangées illuminent les lisières et la ville, en face, accueille chaleureusement cette douce lumière du soir.

Sur le chemin du retour vers la vieille ville, n’oubliez pas de saluer le légendaire singe de Heidelberg. En effet, le Vieux Pont est orné d’une sculpture de singe depuis le XVe siècle, même si l’animal en bronze actuellement perché sur le rebord de l’édifice ne date que de 1979. La tête est évidée, permettant aux visiteurs de glisser leur visage à l’intérieur. Le miroir, que tient l’animal dans sa main gauche, symbolise la vanité et invite à l’auto-réflexion critique. La légende raconte aussi qu’un simple contact avec les doigts du singe assure au visiteur de revenir un jour à Heidelberg.

Recevez notre newsletter

Inscrivez-vous et recevez en priorité nos nouvelles offres et promotions !






Votre inscription a bien été prise en compte !